Parents déboussolés, adolescents désarçonnés, futurs bacheliers déconcertés … Le choix de l’orientation est une étape délicate pour les jeunes et leurs familles : méconnaissance des différentes filières, peur de se tromper, choix par défaut, projet illusoire… Sur les Salons c’est le grand désarroi.

Si certains attendent le jour de l’ouverture du portail APB pour partir à la pêche aux infos et aux projets (quand ce n’est pas le dernier moment…), d’autres se cherchent dès la classe de troisième, comme si le choix de la seconde allait conditionner tout le reste de la scolarité. Il est temps de désacraliser la chose ! S’il est évidemment préférable de trouver sa voie il faut aussi savoir se reconnaître le droit à l’erreur. Des passerelles souvent existent entre les différentes formations pour permettre de se réorienter en cours de cursus. Les formations sont souvent suffisamment généralistes pour autoriser ensuite un changement de cap sans trop d’incidences. Une année dite perdue au plan scolaire est une année gagnée sur le plan de la maturité.

L’autre grand risque réside en les préjugés que chacun se fait du parcours scolaire idéal. Il faut être attentifs à ne pas se focaliser que sur l’enseignement général. Il est souvent préférable d’avoir un bon bac technologique que d’obtenir un bac général « à l’arrache ». Une entrée en « école d’ingé » est possible sans faire une classe prépa (nos étudiants en BTS informatique en sont les témoins vivants !) et l’on peut entrer en école de commerce avec un bac pro ! Le bac professionnel n’a ainsi pas été crée uniquement pour permettre à 80% d’une classe d’âge de décrocher le fameux sésame. Aujourd’hui tout est mis en œuvre pour permettre à tout bachelier de poursuivre dans l’enseignement supérieur. A Charles Péguy, par exemple, les dispositifs passerelle ou Cordée de la Réussite sont de ceux qui contribuent à accompagner l’élève de bac pro vers le BTS, en apportant des conseils méthodologiques, en travaillant sur le projet professionnel, en renforçant les acquis dans les matières fondamentales.

Et si l’on parlait des filières technologiques. Non, le bac STMG n’est pas le bac de ceux qui ne sont pas capables de faire ES, le bac ST2S n’est pas le moindre-mal pour celui qui ne peut envisager S. Les bacs technologiques ont leur propre vocation. Si le bac technologique est propice à la poursuite d’études, c’est parce que son programme est, certes, constitué de matières technologiques qui varient en fonction de la spécialité, mais aussi de matière dites « de culture générale » comme le français, l’histoire-géographie, la philosophie ou les langues vivantes…

Si le bac ST2S semble avoir trouvé sa cible, le bac STMG a bien du mal à trouver sa place. Alors petite halte ! Avec le bac STMG, l’élève acquiert toutes les clés pour comprendre l’organisation et le fonctionnement des entreprises. L’approche est concrète, l’enseignement est construit à partir de cas réels, l’élève est mis en situation, seul ou en groupe. Et l’usage des technologies numériques est systématique pour un enseignement bien ancré dans son temps.

En terminale, les élèves de Charles Péguy ont le choix parmi 4 spécialités : un vrai plus et une chance rare ! Mais là encore point de pression ! le choix de la spécialité en terminale ne conditionnera pas la suite du cursus. Il est possible de préparer un BTS informatique sans avoir suivi l’option Gestion des Systèmes d’Information comme il est possible de bien réussir un Diplôme de Comptabilité et de Gestion sans avoir jamais fait de finance.

Alors faites tomber la pression ! Nous sommes là pour vous aider à cette étape difficile de votre scolarité. Mercredi dernier nous organisations les Tables de l’orientation pour permettre à nos lycéens de rencontrer nos anciens devenus des pros, samedi prochain nous serons tous là pour vous aider à y voir un peu plus clair dans les méandres de l’orientation. Ce sont nos premières Journées Portes Ouvertes 2017. Alors passez-nous voir !

Vous ne serez plus désorientés mais… bien orientés !

Par Madame Pascale LARDEAU-GAUBERT, Directrice-Adjointe

Pin It on Pinterest

Partagez !

Merci de partager notre activité !