DECLARATION DE STRATEGIE DE CHARLES PEGUY – LYCEE ET ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

Présentation de Charles Péguy – Lycée et enseignement supérieur

Charles Péguy, Lycée et enseignement supérieur a été créée en 1917. C’est aujourd’hui un établissement privé sous contrat d’association avec l’Etat,  à caractère non confessionnel. L’accueil des jeunes est donc sans considération pour les croyances religieuses et la laicité est au cœur du projet pédagogique.

Charles Péguy ne s’inscrit pas parmi les établissements privés dits élitistes. Les élèves ne sont pas sélectionnés sur leurs notes mais sur leur motivation.  Ce qui importe aux équipes est de laisser sa chance à tous dès lors que le jeune intègre au quotidien les principes clés du « vivre ensemble ». L’ensemble de la communauté veille ainsi à ce que les élèves respectent un certain nombre de valeurs essentielles à l’insertion sociale et professionnelle : respect, tolérance, ouverture, attention portée aux autres, …

Charles Péguy accueille des jeunes issus de milieux divers. La proportion de boursiers est assez significative avec plus de 50% dans l’enseignement supérieur. La priorité des équipes est d’accompagner chacun dans son projet personnel et professionnel et de prévenir le risque de décrochage en cours de formation via la mise en place de dispositifs passerelle, l’aménagement des parcours de formation, le renforcement de l’enseignement général (philosophie, langues…), le tutorat ou la création de formations en un an.

Charles Péguy est un lycée polyvalent, labellisé lycée des Métiers pour les métiers du management, de la finance et du tourisme. Depuis sa création l’établissement dispense des formations dans les secteurs tertiaire et santé-social. Charles Péguy prépare ses élèves aux bacs professionnel, technologique et général (via la filière ES) mais c’est dans l’enseignement supérieur (BTS, DCG) que l’on trouve la majorité des élèves.

Lycée privé sous contrat d’association avec l’Etat, Charles Péguy s’engage à l’accueil de tous dans la tradition de ses fondatrices.

CHARLES PEGUY DEPUIS 100 ANS AU SERVICE DES JEUNES MARSEILLAISES ET MARSEILLAIS

Notre stratégie Erasmus   

 

Les objectifs poursuivis

  • Favoriser parmi les jeunes et le personnel éducatif la connaissance et la meilleure compréhension de la diversité des cultures et des langues
  • Aider les jeunes à acquérir les qualifications et les compétences nécessaires à leur développement personnel, à leur future activité professionnelle et à une citoyenneté européenne active
  • Construire un réseau dense et pérenne de partenaires européens pour monter ensemble des projets pédagogiques, organiser des échanges, faire vivre la Charte Erasmus Plus
  • Améliorer la quantité et la qualité des mobilités des élèves et du personnel éducatif et ce dans le cadre de la Charte Erasmus Plus
  • Améliorer la quantité et la qualité des partenariats entre écoles de pays différents, à commencer, bien entendu, dans l’espace européen (jumelages, partenariats, appariements)
  • Encourager l’apprentissage des langues vivantes
  • Mieux former les enseignants et les élèves à la dimension européenne : organisation de la semaine du cinéma étranger, interventions de professionnels délégués par des associations dont l’objet est précisément la promotion de la culture européenne, organisation de concours et d’expositions
  • Préparer les jeunes au certificat d’Etudes Européennes
  • Faciliter l’échange de bonnes pratiques pédagogiques et le développement conjoint de contenus
  • Aider la reconnaissance, par les pays étrangers, des qualifications et compétences

 

Le choix des pays d’accueil ?

 Les pays d’accueil sont choisis selon différents critères : la sécurité sur place, l’accessibilité, les couts d’hébergement et de transport, la densité des lieux de stage en lien avec nos métiers, les langues parlées, les contacts sur place, la législation du travail ou la vie étudiante. Les opportunités offertes par les pays francophones et frontaliers sont à explorer dès lors que ce cadre est rassurant pour une première expérience de la mobilité internationale. L’établissement travaille à la signature de partenariats pérennes avec l’Irlande, la Roumanie ou les Canaries.

 

Le choix des partenaires ?

Les équipes recherchent des interlocuteurs réellement investis dans la formation des jeunes qui leur sont confiés et conscients de la responsabilité qu’est la leur. Ces personnes doivent être disponibles, respectueuses des droits des étudiants, respectueuses aussi du cadre de la convention de formation en milieu professionnel et du référentiel de la formation. Charles Péguy s’engage pleinement dans le cadre de plusieurs réseaux pour la mobilité éducative des jeunes en formation au niveau Brevet de Technicien Supérieur et bac professionnel

 

Les groupes-cibles ?

La mobilité internationale n’est une obligation pour personne mais une invitation lancée à tous : du bac pro au BTS, en passant par les enseignants et les personnels administratifs. Entreprises, associations, acteurs publics, centres de formation… rien n’est interdit dès lors que les référentiels de formation l’autorisent et que les conditions des périodes de formation en milieu professionnel servent les intérêts des personnes.

Les mobilités ciblent les larges secteurs économiques liés aux contenus tertiaires de nos diplômes : tourisme, assistance au manager, comptabilité et gestion, services informatiques aux organisations, commerce ou banque

 

Le cadre de nos actions ?

  • Une démarche qualité conforme aux engagements pris auprès des institutions européennes : transparence, lisibilité, démarche de progrès, sécurisation des process, certification, collecte de données
  • Des conventions de formation en milieu professionnel respectueuses des droits des étudiants et des référentiels de formation
  • Un travail en réseau avec les Agences, la DAREIC, des institutions de formation, des acteurs économiques, les collectivités locales, les réseaux constitués….
  • Une équipe dédiée à l’animation de la Charte Erasmus Plus
  • La pleine reconnaissance des périodes de formation en milieu professionnel via Europass

 

 

Vers l’organisation et la mise en œuvre de projets de coopération européenne et internationale

 

 

 

Le pôle « relations internationales » se structure progressivement. Les progrès réalisés ces dernières années dans le champ de l’ouverture à l’international sont réels :

  • L’ouverture européenne inscrite comme objectif prioritaire dans projet d’établissement
  • La sensibilisation de tous les étudiants de BTS et de bac pro aux enjeux de la mobilité internationale
  • La promotion de la charte Erasmus Plus et des bourses PRAME via une page dédiée sur le site internet de l’établissement ou le témoignage des jeunes ayant vécu l’expérience de la mobilité
  • La préparation des jeunes au Certificat d’Etudes Européennes
  • Le montage, dans toutes les sections de l’établissement, de projets pédagogiques intégrant une dimension internationale (participation de classes à la journée des langues, animation de la semaine des langues, organisation de voyages à l’étranger…)
  • La promotion des Certificats de langue
  • Une DNL dispensée en langue étrangère en section européenne bac pro et l’obligation faite d’un stage obligatoire de 4 semaines à l’étranger
  • La pérennisation de deux bachelors « tout en anglais » dispensés en partenariat avec l’Université de Coventry

 

Le montage de projets via la plateforme e-twinning est une prochaine étape. La nature des partenariats dépendra des motivations des personnes qui en seront les acteurs : échange de bonnes pratiques pour les uns, instrument de lutte contre le décrochage pour les autres, support à l’apprentissage, en contexte, des langues vivantes, animation d’un environnement numérique de travail, suivi de cours à distance…

Avec à terme la possibilité, peut-être, d’avancer sur la définition de principes de base de programmes d’échanges allant d’un trimestre à une année académique.

En discussion par ailleurs : la signature d’un partenariat avec un CERPEP du Quebec

 

Impact escompté de notre participation au Programme Erasmus sur la modernisation de notre établissement

 

Augmenter les niveaux de qualification, améliorer l’employabilité et lutter contre le décrochage : les étudiants ayant vécu une première expérience de la mobilité ont plus de motivation à poursuivre leur cursus de formation, ils s’insèrent plus facilement sur le marché du travail et sont plus ouverts sur le monde. Les échanges via les outils numériques redonnent le gout d’apprendre aux jeunes, et transforment le rôle de l’enseignant et du formateur. D’avoir vu les élèves s’approprier une langue en situation là où ils résistaient aux apprentissages scolaires dans la classe outille les enseignants pour l’enseignement «ordinaire ». Les personnels ayant vécu l’expérience de la mobilité évoquent aussi des ouvertures vers de nouvelles activités ou de nouvelles approches pédagogiques et didactiques.

Moderniser notre enseignement supérieur : les projets de mobilité permettent de professionnaliser les équipes éducatives et de les outiller par l’échange de pratiques. Les projets éducatifs européens peuvent être des occasions saisies d’élaborer ensemble des outils nouveaux, de les expérimenter, de partager l’innovation pédagogique, qu’il s’agisse de pluridisciplinarité, d’acquisition de compétences dans une démarche active de projet, de travail en réseau. La création d’une plateforme numérique devrait, dans les années futures, permettre de suivre des modules de formation à distance, d’améliorer l’apprentissage des langues, de faciliter l’animation de projets transnationaux

Promouvoir les bénéfices de l’apprentissage interculturel :

  • La découverte de nouvelles pratiques éducativeset modalités de travail permet aux élèves et aux personnels de repenser des méthodes qu’ils concevaient jusqu’alors comme universelles, et de leur donner ainsi davantage de sens.
  • L’ouverture sur une autre cultureinvite à s’interroger sur les différences culturelles et à réfléchir à ses propres appartenances et son identité, premier pas du respect de l’autre dans sa diversité.
  • Enfin,au niveau personnel, l’expérience d’immersion donne l’opportunité de prendre du recul et d’acquérir un nouveau regard sur soi et sur son parcours. Permettant ainsi de se découvrir soi-même, et de mieux définir ses propres attentes et envies, par la découverte de l’autre.

Améliorer notre communication : nos engagements sont inscrits dans le projet d’établissement donc reconnus comme priorité par l’ensemble de la communauté éducative. L’ouverture à l’international sera réaffirmée comme fondement clé dans le projet d’établissement en discussion pour 2017-2022. Les familles sont très tôt sensibilisées aux enjeux de la mobilité internationale ; les professeurs référents et les acteurs du pôle « relations internationales » ont un rôle de promotion tout au long de l’année via le montage d’actions comportant une dimension internationale ou l’organisation de temps d’information. Une brochure a été rédigée en anglais pour présenter nos formations tandis que les étudiants étrangers peuvent trouver sur une page dédiée du site des informations pratiques. Le lancement du nouveau site web a déjà permis de mieux communiquer sur l’ouverture à l’international.

Améliorer notre gouvernance et le financement de la mobilité : l’établissement recherche toutes formes de financement complémentaires aux bourses Erasmus pour que le volet financier ne soit pas un obstacle à la mobilité de nos élèves.

 

Pin It on Pinterest