La formation de guide-accompagnateur

Le ou la guide accompagnateur de tourisme travaille souvent pour une agence, un organisateur de voyages, un organisme chargé de la valorisation d’un territoire.

Son métier est souvent saisonnier. La majorité des accompagnateurs sont payés à la prestation, c’est-à-dire au voyage. Ils sont donc des indépendants, souvent sous le statut d’autoentrepreneur.

guides-accompagnateursSes missions sont multiples. Responsable de la satisfaction des clients et garant du bon déroulé de la prestation, il s’efforce d’anticiper les difficultés et de résoudre les problèmes rencontrés, en préservant, à la fois, les intérêts du groupe dont il a la charge et ceux de l’entreprise dont il dépend le cas échéant.

Il doit :

• prendre en charge le groupe depuis le départ jusqu’à l’arrivée
• choisir les itinéraires et planifier les journées, gérer les transports et effectuer les réservations
• accompagner les personnes dans les formalités administratives et douanières
• assurer le déroulement des prestations comme prévu dans le contrat,
• selon son niveau et sa qualification, assurer les visites commentées et mettre en valeur le patrimoine culturel, historique, architectural ou géographique

Les qualités requises ?

• Disponibilité, présence et qualités relationnelles
• Méthode et sens de l’organisation, dynamisme et bonne humeur
• Sens de l’anticipation, sang-froid et capacité d’adaptation
• Autorité, leadership et maitrise des techniques de gestion de groupe
• Curiosité et ouverture d’esprit
• Sens des responsabilités
• Excellent niveau de culture générale et connaissances de la culture et du patrimoine local
• Maîtrise de plusieurs langues bienvenue, anglais indispensable.

groupes-illu1_01

Saisissez au Lycée Charles Péguy l’opportunité d’une formation unique !

Les métiers de guide-accompagnateur ou accompagnateur de tourisme sont libres d’accès en France et peuvent s’exercer sans condition de diplôme ou de titre professionnel. Si des diplômes à Bac+2 peuvent se révéler suffisants (BTS tourisme, BTSA développement, animation, des territoires ruraux) toute formation complémentaire est un vrai plus !

Charles Péguy propose donc :
• De renforcer vos acquis en langues, en histoire de l’art, en architecture, en histoire-géographie
• d’enrichir votre éventail de compétences professionnelles
• de développer vos qualités professionnelles
En une année seulement de formation !

touriste-guidesCette formation de guide-accompagnateur est ouverte aux titulaires d’un diplôme de niveau bac+2 dans les filières tourisme, arts appliqués, histoire, géographie, histoire de l’art, architecture…
Elle peut intéresser des personnes actives ou en recherche d’emploi attirées par une formation courte, ciblée et professionalisante.

Un vrai parcours de professionnalisation

 8 semaines de stage en milieu professionnel
 des ateliers pratiques et des mises en situation réelles pour lesquels sont associés les enseignants des différentes spécialités et les professeurs de langues vivantes
 l’animation par des professionnels du tourisme
Un livret de professionnalisation, accompagne l’étudiant tout au long de sa formation ; il recense les compétences validées pendant toute cette année de formation à partir des activités vécues ou observées

Quelle évolution de carrière ?

• Les conditions d’exercice diffèrent d’une situation à l’autre. La mobilité permet donc de diversifier son parcours professionnel
• Des guides accompagnateurs peuvent devenir guide conférencier après avoir suivi une année de licence pro dédiée
• D’autres sont associés à la rédaction de guides touristiques ou deviennent agent de développement local, attaché de presse touristique, organisateur d’événements locaux, directeur d’office de tourisme…

dossier_du_jour_mea

Les conditions d’exercice

• Très variables suivant le type de prestation (conférence, raid aventure, tourisme sportif, visite de ville…), le public (scolaire, 3ème âge, personnes handicapées, …), la structure (agence de voyage, TO, association, OT…), le site…
• Horaires décalés : l’essentiel de l’activité s’exerce les fins de semaine, les jours fériés et le métier est soumis à des variations saisonnières (vacances scolaires, périodes estivales, …).
• déplacements parfois nombreux et d’une durée variable

Après une formation de guide-conférencier ?

La licence professionnelle de guide-conférencier dispensée par des universités
Plus d’informations

accompagnateur_voyages_383x209

Pin It on Pinterest