Positionnement de la professeure documentaliste et orientation du CDI, actions culturelles, actions caritatives,  éducation nutritionnelle, développement durable, éducation à la santé, parcours citoyen et ouverture à l’International …!

 

Pour contribuer, il vous suffit d’ajouter un commentaire ci-dessous

3 Commentaires

  1. Schintu Cathy

    Suite à une journée de formation à la fac de Toulon La Garde (master management tourisme et développement durable), nous avons été en contact avec des étudiants qui participent à des actions professionnelles sur le terrain ou des missions. Et c’est parfois très simple de mettre en place du développement durable dans son organisation :
    – Par exemple, mettre des poubelles de tri sélectif dans le lycée (cour, Kfet, salle des profs), notamment pour les canettes et emballages.
    – problème : à la rue Sylvabelle, il y a peu de containers disponibles (2 pour le verre et le papier, angle rue Breteuil).
    – solutions : on pourrait faire travailler une section ou une classe sur la résolution de ce problème sur plusieurs matières : courrier à la maire de quartier, analyse des coûts et contraintes de ce projet, mise en œuvre, communication …etc… 🙂

    Répondre
  2. Stéphane Thiébaut

    Texte de Madame Labeaume, documentaliste :

    Politique Documentaire pour Projet d’établissement 2017-2022

     Qu’est-ce que la politique documentaire ?
    La politique documentaire doit faire partie du projet d’établissement. Elle intègre au projet d’établissement toutes les actions concernant la pédagogie, la maîtrise et gestion de l’information.
    Le CDI est un lieu parmi les autres lieux d’information internes et externes à l’établissement. En effet, l’accès aux ressources est de plus en plus diversifié. Le CDI devient le noyau d’un ensemble de lieux documentaires.
    La politique documentaire du Lycée Charles Péguy vise à définir un programme d’actions prioritaires à mettre en œuvre chaque année, en adéquation avec le projet d’établissement et les directives nationales.
    Le projet de politique documentaire sera présenté et devra être approuvé par le conseil d’établissement et le conseil d’administration de notre lycée en juin 2017.

     Comment et pourquoi mettre en place une politique documentaire ?
    La politique documentaire s’organise autour de quatre pôles :
    – La politique d’acquisition qui permet de rationaliser les acquisitions en offrant des ressources adaptées et actualisées en s’appuyant sur les spécificités du lycée, les projets en cours, les programmes et l’analyse des besoins.
    – La politique de gestion qui permet d’organiser l’accès aux ressources par la mise en ligne du catalogue du CDI à l’aide du portail E Sidoc.
    – La politique d’information qui permet de faire entrer les élèves dans la société de l’information en mettant en place des séances collaboratives pour l’apprentissage des notions et compétences documentaires.
    – La politique de communication qui permet de favoriser le travail coopératif, les échanges, l’ouverture sur l’extérieur pour mieux apprendre avec des activités interdisciplinaires et projets communs.

    Ainsi les missions et actions sont entreprises en totale transparence, en impliquant autant que faire se peut les divers membres de l’équipe éducative. Ceci rentre dans une démarche d’optimisation de ressources, et de formation concertée, logique, égale et progressive des élèves vers la maîtrise de l’information et de la documentation dans l’ensemble de ses étapes (de la recherche à la restitution). Cela contribue aussi à former des élèves futurs citoyens, doués d’esprit critique, aptes à prendre du recul vis-à-vis de l’information sous toutes ses formes (écrite ou orale) et sur tout support (internet, télévision, papier, radio…).

    Voici les diverses propositions :
     Participer à la réalisation du « Parcours citoyen » à travers diverses actions ponctuelles,
     Participer à la réalisation du « Parcours d’éducation artistique et culturelle de l’élève » en faisant rentrer des professionnels de la culture dans l’établissement,
     Collaborer au « Parcours Avenir »,
     Contribuer aux projets des équipes en EMC,
     Intégrer la didactique de la recherche documentaire, sur tous les supports, au dispositif d’AP,
     Favoriser l’acquisition d’une culture générale par les élèves,
     Encourager la lecture,
     Initier les usagers aux outils de la veille numérique,
     Renforcer et mettre en place des partenariats pour mutualiser des ressources et faire naître des projets,
     Diversifier des outils de communication de l’information,
     Informatiser le fonds documentaire avec le logiciel BCDI,
     Mettre en place le portail documentaire E-Sidoc du lycée.
     ….

    Répondre
  3. GRAS

    La vie associative doit être un complément éducatif, mais aussi un élément moteur dans le contexte social d’un établissement scolaire. Des moyens doivent être mis en place afin de permettre aux élèves de pouvoir prendre part à des actions à travers de grands thèmes comme la laïcité, le civisme par exemple, cela demande de l’investissement et du temps à donner aux aux autres.

    Répondre

Laisser un commentaire