Préparation aux IFSI

Lycée Charles Péguy
Des étudiants au travail en salle Bachelor du Lycée Charles Péguy

Le métier d’infirmier(ère)

L’infirmier est constamment présent auprès des patients. Il est chargé d’appliquer les prescriptions médicales et de délivrer des soins infirmiers mais l’aspect relationnel de son métier est très important puisque l’infirmier est souvent le premier interlocuteur de la famille.  Il doit être capable d’expliquer et de rassurer le patient sans se substituer au corps médical. Il doit établir une relation de proximité et de confiance. Les infirmiers travaillent en hôpitaux ou en cliniques (publiques et privées). Ils peuvent également exercer dans les écoles, les grandes entreprises, les maisons de retraite, ou encore les associations humanitaires. L’infirmier intervient dans de nombreux contextes : infirmier de bloc opératoire, infirmier-anesthésiste, infirmier psychiatrique, infirmier-urgentiste, infirmier-militaire, infirmière-puéricultrice… Environ 13% exercent en libéral, c’est-à-dire à leur compte.

Des qualités humaines pour exercer le métier d’infirmier (ère)

  • L’IDE(infirmière diplômée d’Etat) doit avoir de :
  • L’empathie et le sens de l’écoute
  • La patience.
  • L’écoute
  • Le dynamisme
  • La capacité à prendre les bonnes initiatives
  • Une bonne résistance physique et morale et une réelle force de caractère.

Les étudiants intègrent une école d’infirmier dès l’année qui suit l’admission via Parcoursup. Trois ans plus tard, une fois leur diplôme en poche, ils peuvent exercer leur activité dans un centre hospitalier ou en profession libérale.

Les conditions d’inscription en IFSI

L’admission dans les IFSI ne se fait plus par concours mais par dossier validé sur Parcoursup. Il semblerait que certains établissements de type IFSI puissent organiser un oral d’amission.

Fiche officielle des nouvelles conditions

Modalités de la formation dispensée au Lycée CHARLES PEGUY

La préparation à l’entrée en IFSI est dispensée sur une année de formation. Les cours débutent à la mi-septembre et se terminent une fois terminées les candidatures d’admission. Au Lycée Charles Péguy, les cours sont, du lundi au vendredi, tous programmés en matinée ou l’après-midi pour libérer une demi-journée. Les candidats peuvent ainsi organiser leur préparation ou occuper un emploi. La préparation étant dispensée dans le cadre du contrat d’association qui lie l’Etablissement à l’Etat, une partie des coûts de la formation est couverte par les forfaits versés par l’Etat et la Région. Seul le complément reste à la charge du candidat. La pédagogie mise en oeuvre vous permettra de développer :

  • votre capacité de travail et de concentration ;
  • votre capacité d’analyse et de synthèse ;
  • votre capacité d’apprentissage ;
  • votre rigueur et votre rapidité.

 Les conditions d’accès à notre Prépa 

En raison du nombre de places limité (2 groupes de 25 étudiants) une sélection est opérée à l’entrée. Une première sélection est faite sur la base du dossier scolaire. L’inscription ne devient définitive qu’à l’issue d’un entretien d’une vingtaine de minutes avec un membre de la Direction et sous réserve d’obtention du baccalauréat. Si l’accès à la formation est théoriquement ouvert à tous les bacheliers certaines filières sont cependant  recommandées pour accroître les chances d’admission aux concours.

  • Le bac ST2S apporte des connaissances sur l’environnement paramédical, directement mobilisables pour le concours
  • Le bac S apporte des connaissances intéressantes dans les disciplines scientifiques et une méthode de travail bien adaptée aux exigences du concours
  • Le bac ES apporte une solide formation à l’analyse et à la synthèse

Les atouts de la formation

  • Un effectif maximal de 25 étudiants par groupe pour un accompagnement personnalisé, la dispense de conseils pour gérer le temps et le stress, la mise en place d’une méthode de travail adaptée à votre profil, la recherche d’astuces pour mettre toutes les chances de votre côté
  • Des formateurs ayant tous l’expérience des prépas concours en IFSI et l’association de professionnels (infirmiers, cadres infirmiers…) sur les temps forts de la formation
  • Des devoirs surveillés hebdomadaires, deux à trois semaines d’examens blancs
  • Une préparation intensive à l’oral pour apprendre à bien se présenter, ne pas se laisser surprendre par des questions déstabilisantes, expliquer ses motivations, bien gérer les mises en situation, …
  • La connexion gratuite et illimitée au Projet Voltaire, portail intéractif de mise à niveau en orthographe, pour que la présentation de votre copie ne compromette pas vos chances de réussite
  • Une page facebook et une plateforme en ligne pour compléter les enseignements dispensés en présentiel

D’autres points forts

  • Le(s) stage(s) : les stages peuvent être réalisés en milieu hospitalier et clinique, auprès d’un infirmier libéral, en maison de retraite, en IME, en centre éducatif…. Ces stages permettent d’observer les professionnels, d’échanger sur leurs pratiques et leurs parcours et de mieux comprendre les exigences et conditions d’exercice du métier d’infirmier. Ils sont indispensables pour avoir plus de crédibilité pendant l’épreuve orale d’admission.
  • Le suivi personnalisé : un professeur principal référent est attribué à chaque classe et un enseignant assure la coordination de l’équipe. Chaque étudiant pourra rencontrer l’un ou l’autre  dans le cadre d’entretiens individuels pour aborder les difficultés rencontrées, dédramatiser ou donner corps à votre projet professionnel.
  • Le suivi scolaire – Notes et absences : la formation est dispensée dans un établissement scolaire, sous contrat d’association avec l’Etat. Les équipes sont donc attentives à ce que les candidats  soient ponctuels et assidus. Ces deux qualités sont essentielles dans une optique de consruire un bon dossier Parcoursup et sont parmi les qualités essentielles attendues d’un futur professionnel de santé. Le suivi Pronote permet d’accéder à ses résultats en temps réel.
  • La coordination des professeurs : chaque semestre est organisée une réunion pédagogique afin d’ajuster le planning, de faire un point sur l’avancée des programmes, de commenter la scolarité des étudiants et d’amener des propositions de solutions aux éventuels problèmes rencontrés.

Les conditions pour réussir en prépa IFSI

  • Etre acteur de son propre apprentissage, et non le subir passivement. A chacun de trouver, avec l’aide de l’équipe, la stratégie la plus efficace en fonction de ses forces et faiblesses.
  • miser sur la solidarité au sein de la classe. Elle sera beaucoup plus profitable qu’une féroce compétition. Une bonne ambiance, une entraide, une saine émulation, sont un gage de réussite pour tous.
  • Avoir une certain niveau de culture générale et s’intéresser aux questions sanitaires et sociales du monde contemporain
  • Savoir mettre en perspective des faits d’actualité et avoir le recul suffisant pour en faire une analyse pertinente
  • Etre capable de hiérarchiser et de synthétiser des informations.
  • Avoir des qualités rédactionnelles et d’expression à l’oral
  • Etre prêt à investir beaucoup de son temps durant toute cette année de formation