Les racines de Charles Péguy

Mieux nous connaître

Les Racines de Charles Péguy

Pour mieux nous connaître

20151214_152824152_iOSNotre histoire …

Jeanne FERRARIS, fondatrice de l’établissement, est née en 1889 . Très jeune, elle s’intéresse à la question de l’Education avec le souhait de permettre à des jeunes filles de recevoir une formation professionnelle alors qu’elles en sont, à l’époque, exclues. Il y a pourtant urgence à permettre à ces femmes d’occuper les emplois délaissés par les hommes, mobilisés par la première guerre mondiale.

Notre établissement est donc né d’une rencontre : la rencontre d’une jeune femme d’origine modeste, inspirée par ce qu’on a appelé le courant du Christianisme social, avec l’Histoire. C’est ainsi qu’en 1917 naît ce qui a été appelé, d’abord la RUCHE, puis plus tard l’INSTITUTION MARSEILLAISE, avant de prendre le nom de Lycée Charles PÉGUY puis Charles Péguy, lycée et enseignement supérieur.

«Il a fallu trouver des solutions nouvelles dans une société qui n’avait pas inventé la formation professionnelle […] alors que les journées de travail étaient de 10 à 11 heures, sans congés annuels, sans assurances sociales ni allocations familiales». Les premières activités de l’établissement furent ainsi des cours techniques du soir pour des femmes au travail, une école du dimanche, un foyer de midi, un bureau de placement et des cours de formation civique et sociale.

Aujourd’hui le combat des équipes de Charles Péguy est resté animé d’une même envie : la recherche et l’élaboration de solutions nouvelles face aux problèmes du temps, dans le domaine de l’éducation et de la formation et en privilégiant le service de ceux et celles qui, face aux évolutions de la société, sont le plus en difficulté.

Inventer avec enthousiasme, réenchanter l’Ecole …

Vue depuis le 4ème à Charles Péguy Marseille

Vue depuis le 4ème à Charles Péguy Marseille

Un statut d’établissement privé sous contrat d’association avec l’Etat non confessionnel

Le statut d’établissement non confessionnel

Jeanne Ferraris, fondatrice de notre établissement, était une femme de foi profondément militante, travaillant à l’application de la loi limitant la durée journalière de travail à 8 heures et instaurant le repos hebdomadaire le dimanche. Elle se battra pour l’instauration des assurances sociales et la création de cours de formation technique à destination des filles, pour en faciliter l’insertion professionnelle.

Si l’action de Jeanne Ferraris est fortement influencée par le mouvement du catholicisme social, elle n’a jamais souhaité un rattachement officiel à l’Enseignement Catholique, par indépendance d’esprit et volonté d’inventivité dans un monde en constante mutation. Si, à plusieurs reprises, la question du rattachement à l’enseignement catholique s’est posée, le choix a toujours été finalement fait, par les conseils d’administration successifs, de ne pas donner suite, juste par souci de n’imposer les convictions religieuses de leurs membres ni aux élèves, ni au personnel. Toutefois le Lycée est partenaire de l’Enseignement catholique du Diocèse de Marseille et signataire des accords sur l’emploi des Maîtres. Ses moyens d’enseignement sont étudiés conjointement avec ceux de l’Enseignement catholique dans le cadre du CAEC (Comité Académique de l’Enseignement Catholique).

Le statut d’établissement sous contrat d’association avec l’Etat

C’est en 1960 que le conseil d’administration de l’association gestionnaire de l’établissement, alors dénommée l’Institution Marseillaise des Cours Commerciaux et Industriels, opte pour le contrat d’association avec l’Etat, prévu par la loi Debré de 1959.

Charles Péguy assume pleinement sa mission de service public dans les domaines de l’éducation et de la formation en prenant l’engagement de suivre scrupuleusement les textes qui en régissent le fonctionnement et en se soumettant aux différents contrôles opérés par le Ministère de l’Education Nationale et le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

Les forfaits versés par l’Etat et la Région prennent en charge une partie des frais d’administration tandis que l’État rétribue les enseignants. L’établissement peut ainsi continuer de demander aux familles une contribution raisonnable aux frais de formation. L’habilitation à recevoir des élèves boursiers pour la plupart des formations permet l’accueil de tous, même d’origine modeste.

L’esprit de Jeanne Ferraris continue ainsi d’animer notre communauté.

Charles Péguy (1873-1914), écrivain français.

             Charles Péguy (1873-1914), écrivain français.

Pourquoi le nom de Charles Péguy ?

Bien des aspects de la vie, de la pensée et de l’action de Charles Péguy peuvent résonner en chacun ou se retrouver dans le projet de notre établissement

  •  Sa foi solide, sa grande indépendance d’esprit, sa volonté de s’engager pour défendre ses convictions
  •  Son origine très modeste et sa promotion sociale exclusivement basée sur le mérite et le travail acharné
  •  Son attachement à la famille
  •  Son profond respect pour le métier d’éducateur et la certitude qu’il a que la transmission des connaissances a quelque chose de vital pour ceux qui viennent après
  •  L’empathie qu’il a pour ceux qui, comme lui, peuvent cheminer longtemps avant de se (re)trouver
  •  L’invitation qu’il nous lance à être toujours ouvert d’esprit, curieux, capable de remise en cause : « Il y a quelque chose de pire que d’avoir une mauvaise pensée, c’est d’avoir une pensée toute faite »
  • L’hommage qu’il rend à la diversité : « Je ne veux pas que l’autre soit le même, je veux que l’autre soit autre »
  • Son attachement à la justice
  • Le regard d’espérance qu’il porte

Un projet social et un projet d’établissement

A la lecture de l’engagement de Charles Péguy, et en référence à notre fondatrice, l’établissement a nourri son projet social et son projet d’établissement. Si le premier est destiné à se développer au fil des années, le second verra son aboutissement pendant l’année scolaire 2016/2017. Car, à l’occasion de notre CENTENAIRE, que nous fêterons en septembre 2017, un nouveau projet d’établissement de 5 ans sera à nouveau proposé à notre communauté éducative.

Vous pouvez ci-dessous télécharger les deux textes fondamentaux.

Le Projet d’établissement

Le Projet social

La Charte de la Laïcité

Une émission consacrée à Charles Péguy sur la Chaîne KTO

Pin It on Pinterest